Pour qui emprunte quotidiennement les transports en commun pour se rendre en ville cela peut être fastidieux, en revanche lorsque l'on a 3, 4 ou 6 ans que l'on habite en pleine campagne, c'est la FÊTE.

 

Nos trois compères Ambre, Gauthier et Mylène sont allés ce matin au Jardin  des Plantes de Nantes avec leurs grands-parents, en busway et en tramway.

image

D'abord, il faut marcher un petit peu pour se rendre à la station, acheter les tickets à la machine et attendre... C'est long...! Alors on s'approche doucement du quai et on scrute...rien.

Et le busway arrive.

On monte, composte le ticket et on va s'asseoir... vite car les coups de frein du conducteur sont puissants. Et on regarde, dedans.. dehors. Il y a tant de choses à voir, les personnes dans le bus avec nous, celles qui nous parlent, celles qui descendent ou montent aux arrêts, la course avec le camion qui se trouve dans la file de droite, qui va gagner?

Dehors, les engins de travaux, la Loire, les voitures, les autres bus que l'on croise. 

image

 

A la station Duchesse Anne, nous descendons. Ouf, car il faisait un peu chaud et nous prenons maintenant le tramway qui ressemble à un grand serpent blanc,  nous nous tenons à la barre d'appui sans risque de tomber lorsqu'il s'arrête.

Arrivés à notre destination, Grand-père et Grand-mère nous proposent d'aller nourrir les chèvres et leurs petits, qu'ils sont mignons et tout doux à caresser.

Les perruches dans la volière et les canards barbotant dans l'eau nous ont aussi beaucoup intéressés et nous avons couru, sauté, passé par le passage secret dans la petite grotte.

 

 

C'est avec un plaisir non dissimulé de passagers avertis que les trois compères ont pris en sens inverse le tramway et le busway pour rentrer déjeuner à la maison.